Système à point de commande ou à seuil d’alerte

Ce système consiste en la commande d’une quantité fixe mais dont le délai de renouvellement est variable. Il est donc l’inverse du système à recomplètement périodique.

C’est l’atteinte d’un niveau de stock défini, le seuil d’alerte (noté Sa), qui déclenche la commande.
La fiche de stock doit donc porter les indications suivantes : Sa et quantité à commander.

Calcul du seuil d’alerte


Sa = (jxd) + Ss

avec :
j = Besoin quotidien moyen
d = délai d’approvisionnement en jours
Ss = Stock de sécurité

Un stock géré selon cette méthode aura un graphique de cette forme :
recompletement seuil alerte

j et d peuvent être exprimés autrement qu’en jours (semaines, mois, trimestres, années). Mais il faut veiller à ce qu’ils soient exprimés dans la même période.

Avantages

Adaptation rapide aux fluctuations des besoins
Le recalcul du seuil d’alerte par informatique est aisé

Inconvénients

Pas de simplification de la gestion administrative (car suivi périodique et pas d’automaticité)
Pas de commandes groupées

En savoir plus

Billets similaires



Les derniers liens de notre annuaire :

- La gestion budgétaire des approvisionnements : programmes, budgets et contrôle
- Le principe du juste à temps
- Les coûts de stockage
- Les règles de réapprovisionnement
- Le délai d’obtention dans une entreprise industrielle
- La gestion pour les Nuls : taux de rotation des stocks et durée moyenne de stockage
- Le traitement comptable des stocks à la clôture de l’exercice
- Le coût unitaire moyen pondéré (CUMP) | Le coin des entrepreneurs
- La valorisation des stocks de l’entreprise : principes, méthodes et choix
- Les stocks d’une entreprise

One comment

Laisser un commentaire